Présentation de la technologie NANOCUBIC

Une nouvelle ère dans le monde du stockage de données a récemment débuté, lorsque la société IBM a entamé la commercialisation de la cartouche magnétique TotalStorage Enterprise 3592, le tout premier produit à intégrer la technologie révolutionnaire NANOCUBIC de Fujifilm.

La technologie NANOCUBIC

Ce n'est pas la première fois qu'une technologie mise au point par Fujifilm marque une percée dans le monde du stockage de données. Il y a plus de dix ans, Fujifilm avait mis au point la technologie ATOMM (acronyme de l'anglais Advanced super Thin layer and high Output Metal Media) pour améliorer sensiblement l'enregistrement à haute densité. En collaboration avec Iomega Corporation, la technologie ATOMM de Fujifilm a permis le développement du système de stockage Zip. Cet aboutissement sans précédent avait permis aux disques de passer d'une capacité de 1,44 Mo à 100 Mo, puis à 750 Mo, ce qui a donné naissance à une toute nouvelle catégorie de produits dans le monde du stockage de données : les disquettes haute capacité. Fujifilm a également travaillé en collaboration avec Quantum Corporation pour mettre au point DLTtape IV, la solution de bande de sauvegarde qui est rapidement devenue une référence dans le domaine. Et Fujifilm a réussi à mettre au point la première bande vidéo haute définition (W-VHS) grâce à la technologie ATOMM.

Sur la base des avancées permises par ATOMM, Fujifilm est parvenu à asseoir sa position d'innovateur dans le monde du stockage avec la technologie NANOCUBIC. NANOCUBIC est une toute nouvelle technologie de revêtement qui permet de réaliser des couches magnétiques d'enregistrement dix fois plus minces que la très haute résolution de la technologie ATOMM. Imaginez une cassette de données, suffisamment petite pour tenir dans une poche de chemise, capable de stocker l'équivalent de 200 films de deux heures, 50 000 arbres transformés en papier, 100 000 000 pages Web ou tous les films radiographiques d'un grand hôpital! Grâce à la technologie NANOCUBIC, c'est possible.

Pour une démonstration visuelle de la technologie NANOCUBIC, cliquez ici.

Il existe une demande considérable pour le type de capacité qu'autorise NANOCUBIC de la part de clients dans les secteurs des sciences de la vie et des supports numériques qui sont submergés par les pétaoctets de données (un pétaoctet équivaut à 20 millions de classeurs à 4 tiroirs remplis de texte) créés par les images numériques. En guise d'exemple, nous pouvons citer l'imagerie numérique qui fait face à une croissance exponentielle des informations à stocker. Selon les estimations, l'opportunité des TI dans ce seul domaine est comprise entre 5 et 10 milliards de dollars (USD), avec un taux de croissance annuel composé de 15 % (Frost & Sullivan).

Entre ATOMM et NANOCUBIC, Fujifilm permet la mise en place de tous les types d'applications professionnelles grâce aux technologies de bandes magnétiques. Aujourd'hui, vous trouverez des bandes magnétiques partout, dès lors que des informations sont stockées électroniquement. Les transactions des caissiers de banque sont consignées sur bande magnétique pour permettre un archivage permanent à des fins d'audit; le Bureau du recensement américain stocke ses données sur des bandes magnétiques; les sociétés d'assurances stockent les données des assurés sur des bandes magnétiques; la NASA stocke les données de ses vols spatiaux sur des bandes magnétiques... même les données de la Sécurité sociale américaine sont stockées sur des bandes.

La technologie NANOCUBIC permettra de réaliser des progrès sans précédent dans tous ces domaines, ainsi que dans les mises en œuvre de solutions de reprise après sinistre, qui sont particulièrement plébiscitées en ce moment. Aujourd'hui, de plus en plus de sociétés constatent le besoin de protéger leurs données essentielles et de mettre en œuvre des solutions de reprise après sinistre. 70 % des sociétés mettent la clé sous la porte à la suite d'une perte de données majeure (source : DTI). Fujifilm répond à ce besoin. La bande magnétique est le support idéal pour sauvegarder des données en cas de défaillances du système, et la technologie NANOCUBIC permettra de mettre au point des solutions réalisables et faciles à déployer pour toutes les sociétés, quelle que soit leur taille.

Outre la cartouche magnétique IBM TotalStorage Enterprise 3592, Fujifilm collabore également avec Iomega pour commercialiser un disque de 1,5 Go qui sera utilisé comme dispositif de plateforme technologique de saisie numérique pour les futurs produits numériques de divertissement. Qui plus est, StorageTek, un chef de file dans le développement de dérouleurs de bandes pour les entreprises, a récemment annoncé qu'il collaborerait avec Fujifilm pour utiliser la technologie NANOCUBIC afin d'aider au développement de sa prochaine génération de dérouleurs de bandes pour entreprises. Et ce n'est que le début. Fujifilm continuera à façonner le secteur du stockage de données pendant de très nombreuses années. Outre les solutions de stockage miniatures et de bandes magnétiques pour entreprises, les applications dans le développement comprennent : bande mémoire magnétique, tant pour le balayage hélicoïdal que pour l'enregistrement linéaire, disquettes haute capacité et bande vidéo numérique haute définition et longue durée pour la diffusion et l'utilisation à domicile.

Compte tenu de l'histoire de Fujifilm en matière d'innovation dans le domaine du stockage, il n'y a rien de surprenant à ce que cette technologie révolutionnaire provoque l'essor de la nouvelle vague du stockage de données. Les capacités extraordinaires et les niveaux de performances qui peuvent être atteints grâce aux avancées au niveau de la technologie NANOCUBIC surviennent au moment où la demande des entreprises pour les solutions de stockage semble insatiable. Qui sait ce que nous réserve Fujifilm pour l'avenir?

 


Powered by Translations.com GlobalLink OneLink SoftwarePowered By OneLink