Série X

FUJIFILM X-T1

Prix 1 500 $ (noir), 1 700 $ (GS), 2 200 $ (trousse WR 18-135), 1 900 $ (trousse 18-55)

Bobbi Lane

Biographie du photographe

Bobbi Lane est une photographe commerciale spécialisée dans les portraits artistiques en studio et sur place. L’approche photographique de Lane a plusieurs facettes et elle est riche de plus de 40 années d’expérimentation technique de l’interprétation artistique novatrice. Elle photographie principalement des gens pour la presse, des entreprises et des publicités, ainsi que du « vrai monde », et elle voyage pour remplir sa photothèque. Ses clichés pour location ou vente se sont vendus partout dans le monde pour des publicités, affiches et panneaux publicitaires et ses clients comptent Aramco, CB Richard Ellis, Charles Schwab, GE, Warner Bros., PricewaterhouseCoopers, Bose Corp., Mattel, McDonnell/Douglas, Sears’ Tower Skydeck et Sekonic Meters.

En tant que pédagogue dévouée, elle offre des ateliers photo amusants où elle partage ses conseils et son enthousiasme. L’excellent lien que Bobbi tisse avec ses étudiants inspire et motive, tandis que son style d’enseignement simple est à la portée d’étudiants de plusieurs niveaux de compétences différents. Bobbi a été nommée au rang des « Meilleurs enseignants d’atelier » par le Photo District News et elle a reçu une reconnaissance spéciale pour son enseignement de l’Advertising Photographers of America pour leur 25e anniversaire.

www.BobbiLane.com

Témoignage de photographe

Le FUJIFILM X-T1 est mon nouvel appareil préféré. C’est un appareil léger offrant la qualité d’un DSLR. En tant que photographe, mon but de toujours est d’utiliser l’outil qui convient à ma vision et je me sers donc toujours du bon outil pour faire mon travail. Mes appareils photo doivent être des extensions de mes mains et je veux les utiliser intuitivement sans avoir à m’arrêter et à réfléchir aux mécanismes, tout en étant à l’aise avec les commandes pour pouvoir les régler rapidement et aisément. Je ne dorlote pas mon équipement et m’attends à ce qu’il fonctionne bien. Le X-T1 est bien, très bien, beaucoup mieux que ce à quoi je m’attendais d’un petit appareil photo.

Œuvres du photographe

Lee Varis est un photographe commercial et professionnel de la communauté Adobe (autrefois appelée Influenceur Adobe). Il utilise aussi le X-Pro1. www.varis.com

Ce cliché a été fait en faisant « traîner l’obturateur », une technique pour laquelle je suis bien connu. J’utilisais une lampe stroboscopique Profoto D1 Air et un réflecteur et une grille argent. Un réflecteur argent est situé sur l’appareil de droite pour ajouter un peu de lumière du côté gauche du visage. La sensibilité était réglée à ISO 200 et l’exposition sur manuelle, ce qui est requis pour les photos avec stroboscope. L’arrêt f est f 9 et le ss est 1/8. L’équilibre des blancs était réglé sur Tungsten et un CTO intégral était placé sur le stroboscope pour convertir la couleur en nuance tungstène pour s’agencer aux lampes sur les photos. L’appareil photo est agité durant l’exposition et l’arrière-plan éclairé par la lumière ambiante devient ainsi flou, tandis que le stroboscope gèle le sujet.

[Photo] exemple d'image

ISO 200 f 1,4 à 1/800, Équilibre des blancs Lumière du jour. Mode d’exposition : ouverture automatique, Valeur de mesure : à motifs. Il est à l’entrée d’un tunnel pour piétons qui descend sous une rue achalandée et l’éclairage est donc de type « porte de garage » ou « porche ».
 
 

[Photo] exemple d'image

Cette image a été prise sous un éclairage naturel et la fenêtre derrière elle éclaire ses cheveux et un réflecteur renvoie la lumière vers son visage. ISO 400 f 1,2 à 1/60, Équilibre des blancs Lumière du jour. Mode d’exposition : manuelle, Mode de mesure : motifs
 

[Photo] exemple d'image

ISO 400, f 2,0, à 1/125, Équilibre des blancs Ombre. Mode d’exposition : manuelle, Mode de mesure : motifs. Jeff est dans un gros tunnel piétonnier vivement éclairé aux deux bouts. La lumière principale de l’appareil photo se trouve à sa gauche et l’éclairage oblique provient de l’appareil de droite. Aucun réflecteur, seulement la lumière.

[Photo] exemple d'image

La lumière du soleil de fin d’après-midi était légèrement adoucie par une fine brume; une combinaison parfaite pour l’obtention de tons de chair chauds peu contrastants. Le soleil est suffisamment bas pour dessiner les ombres des arches sur le mur en stucco derrière lui et je l’ai donc cadré à l’intérieur d’une d’elles. Le mur renvoie la lumière sur l’appareil du côté gauche de son visage, agissant comme un agent de remplissage naturel. Aucun réflecteur, pas de techniques spéciales, seule la beauté de la lumière de l’heure dorée comme média. ISO 200, f 1,8 à 1/2000. Avec une profondeur de champ très peu profonde et un cadrage soigné, l’œil de l’admirateur se concentre sur le visage du sujet et l’arrière-plan ne procure qu’une douce impression.

[Photo] exemple d'image

Cette photo a été prise avec un stroboscope, Profoto B1, et une grille. ISO 200. F 8, 1/180, Équilibre des blancs Lumière ambiante pour le stroboscope. Cette image a été prise avec le filtre jaune monochrome. L’objectif est le 18 à 55 F 2,8 à 4, réglé à 55 mm.

Dan Bailey

Biographie du photographe

Dan Bailey est un photographe de sports d’aventure et de plein air à temps plein depuis 1996. Sa passion pour l’aventure le positionne souvent tout à côté de ses sujets alors qu’il documente la scène qui se déroule devant lui et part à la recherche de l’image parfaite. De cette façon, son art est devenu le véhicule de toute une vie d’exploration, lui permettant de photographier des expéditions, cultures et paysages partout dans le monde. Son style photographique se situe à la limite de l’immersion brute du photojournalisme à la première personne et de la créativité propre à la photographie commerciale haut de gamme. Les affectations et les clients marketing de Dan comprennent Alaska Airlines, Holland America Line, Fidelity Investments, Thales Navigation, Patagonia, Outdoor Research, Backpacker Magazine, Outside, Salsa Cycles et Coleman.

Dan dirige aussi des ateliers photographiques avec Through The Lens Alasaka et rédige des écrits sur la photographie. Il a publié 6 livres électroniques et son dernier, ZEN PHOTOGRAPHER, a été classé au rang des meilleurs livres de 2013 par le populaire site de photographie Photo.net. Il travaille présentement sur un manuel de photographie d’aventure qui sera publié l’année prochaine par Focal Press.

Doté d’une grande expertise technique, d’une énergie incomparable et d’un dévouement authentique pour son art, Dan travaillera fort pour créer les images les plus dynamiques possible. En termes simples, il fera pratiquement tout pour saisir « Le cliché ». Originaire du Colorado, Dan vit présentement à Anchorage en Alaska aux É.-U., où il consacre son temps libre à explorer à bord de son petit Cessna jaune, marcher et skier dans les montagnes et faire du vélo.

www.DanBaileyPhoto.com

Témoignage de photographe

Le FUJIFILM X-T1 est mon appareil favori ces temps-ci. Avec sa forme robuste et compacte et son système de mise au point automatique intuitif rapide qui suit le mouvement à un rythme de 8 ips, le X-T1 m’offre une performance accrue dans un boîtier léger. Il résiste aussi aux abus et intempéries auxquels je le soumets quand je fais de la photographie par temps extrêmes. En tant qu’utilisateur de longue date d’appareils DSLR, j’aime la sensation unique de regarder dans un viseur et l’écran EVF lumineux du X-T1 est donc un atout énorme pour moi. Sa qualité est telle que lorsque je place l’appareil devant mon œil, j’oublie souvent que je fixe réellement un petit écran de téléviseur. En termes mécaniques, j’aime la sensation de l’appareil entre mes mains et toutes ses commandes manuelles me permettent de modifier l’éclairage en un clin d’œil, ce qui est essentiel pour immortaliser des scènes qui changent rapidement. L’appareil photo comporte des fonctions et caractéristiques extrêmement conviviales, créatives et bien pensées. Il procure des images d’une qualité incroyable. En fin de compte, le X-T1 ne me ralentit pas, pas plus qu’il ne me laisse tomber, même si je photographie des scènes d’action très dynamiques sur un terrain technique et par temps difficiles.

Œuvres du photographe

ISO 200, f/4.5 à 1/1250 sec. J’ai pris cette photo durant une montée du glacier Sólheimajökull en Islande. Le très grand angle de vision de l’objectif XF de 14 mm m’a permis d’obtenir ce point de vue « au centre de l’action » et grâce au système de mise au point automatique intuitif du X-T1, j’ai pu immortaliser le sujet en mouvement en tenant l’appareil bas, tout en obtenant une mise au point nette et précise. Mode d’exposition : ouverture. Valeur de mesure : à motifs.

[Photo] exemple d'image

ISO 400, f/4 à 1/25 sec. Pour obtenir ce point de vue, j’ai fixé le X-T1 muni d’un objectif XF de 14 mm au vélo à l’aide d’une pince Manfrotto Super Clamp et d’un manche à friction variable. En utilisant la minuterie automatique et une vitesse d’obturation relativement faible, j’ai pu saisir l’impression de mouvement tout en roulant le long d’un sentier de poudreuse. Mode d’exposition : ouverture. Valeur de mesure : à motifs.
 
 

[Photo] exemple d'image

ISO 200, f/16 à 1/60 sec. C’est une des premières photos que j’ai prises avec le X-T1. J’étais en quête de lumière sur les sentiers près de mon quartier vers les 2 h 30 à la fin du mois de décembre et j’ai découvert ce paysage enneigé vierge éclairé par le soleil bas de l’après-midi. Avec l’objectif XF de 18 à 55 mm, j’ai fait un zoom jusqu’au bout et ai arrêté l’objectif à f/16 pour créer cet effet étoilé. Mode d’exposition : ouverture. Valeur de mesure : à motifs.
 

[Photo] exemple d'image

ISO 100, f/9 à 1/100 sec. Pendant ma visite de la côte au sud de l’Islande, j’ai découvert ces formations de basalte. Pour compenser la forte lumière de midi, j’ai utilisé le mode de simulation de film noir et blanc pour accentuer la géométrie audacieuse de ces colonnes. Avec l’objectif XF de 14 mm, j’ai pu créer un vaste paysage tout en travaillant dans un espace limité. Mode d’exposition : ouverture. Valeur de mesure : à motifs.

[Photo] exemple d'image

ISO 200, f/3.2 à 1/3200 sec. Nous explorions les environs et avons abouti au glacier Matanuska en fin de la journée. Avec l’objectif XF de 56 mm, j’ai pu comprimer la scène et isoler quelques flèches de glace escarpées. La lune est en prime. Mode d’exposition : ouverture. Valeur de mesure : à motifs.

[Photo] exemple d'image

ISO 400, f/5.6 à 1/250 sec. Pour créer des images pour un client, nous pompions l’eau du ruisseau et vaporisions toute la scène pour obtenir un effet de pluie battante. J’étais évidemment pas mal mouillé, mais le X-T1 étanche à l’eau a continué à fonctionner. Avec l’objectif XF de 56 mm f/1.2, j’ai utilisé le mode de mise au point automatique en continu et ai continué à photographier image après image pour obtenir le résultat voulu. L’objectif de 56 mm me permet d’obtenir une jolie profondeur de champ, peu distante, tout en me laissant utiliser une vitesse d’obturation élevée dans la lumière faible filtrée par les nuages. Mode d’exposition : manuelle, Mode de mesure : motifs.

[Photo] exemple d'image

ISO 250, f/6.4 à 1/950 sec. Cette photo a été prise en fin d’après-midi sous la lumière naturelle. J’ai pris la photo depuis un point assez bas pour donner une allure de héros à mon sujet. Avec la grosse extrémité de l’objectif XF de 18 à 55 mm, j’ai pu m’approcher de lui tout en saisissant une partie de l’arrière-plan. Mode d’exposition : ouverture. Valeur de mesure : à motifs.

Jonathan Irish

Armé d’appareils photo numériques Fujifilm de Série X et lnstax, Jonathan Irish, photographe professionnel spécialiste de la nature, capture la beauté exaltante des 59 parcs nationaux américains en juste 52 semaines

Jonathan Irish, photographe professionnel spécialiste de la nature, et « The Greatest American Road Trip » (Le plus grand périple américain), une aventure photographique épique d'un an, promettent de capturer la beauté sauvage et les paysages spectaculaires de la totalité des 59 parcs nationaux américains et de célébrer le centième anniversaire de la création du U.S. National Park Service. À partir du vendredi 1 janvier 2016, Jonathan Irish, dont les photos ont été publiées par plusieurs publications et organes de presse de grande notoriété, dont National Geographic, The New York Times, CNN, BBC, accompagné de Stefanie Payne, ancienne responsable du développement créatif de produits pour la NASA, démarreront leur ambitieux périple pour visiter la totalité des 59 parcs en juste 52 semaines.

Cliquez ici pour voir les photos prises dans chacun des 59 parcs nationaux américains

Des informations supplémentaires sur « The Greatest American Roadtrip » sont disponibles à www.TheGreatestRoadtrip.com

Suivez les aventures de Jonathan et Stefanie

Facebook: facebook.com/59in52
Twitter: twitter.com/MagnumJI
Twitter: twitter.com/iStefPayne
Instagram: instagram.com/jonathan_irish
Instagram: instagram.com/istefpayne/
Tumblr: istefpayne.tumblr.com/
YouTube: YouTube.com/

Biographie du photographe

Jonathan Irish est un photographe de plein-air, d’aventure et de voyage professionnel résidant à Washington, DC aux É.-U. Il se spécialise dans les photos de paysages, cultures étrangères et habitudes de vie actives. Ses œuvres ont été publiées par des clients partout dans le monde, dont National Geographic, National Geographic Traveler, Apple, Outside magazine et plusieurs autres. Jonathan est aussi membre du conseil d’administration de l’American Society of Picture Professionnals (ASPP), section DC sud. En tant que « photographe de la Série X », Jonathan est fier de parler de l’incroyable gamme d’appareils photo produits par FUJIFILM.

www.JonathanIrish.com

Témoignage de photographe

J’adore le nouveau FUJIFILM X-T1. En tant que photographe d’aventure et de voyage, la taille compacte de l’appareil compte beaucoup pour moi. Ce qui se démarque surtout cependant, c’est l’excellente qualité d’image, qui se compare à celle de mon gros DSLR encombrant (ou la dépasse même!) Jusqu’ici, j’ai été ébloui par la qualité d’image. La structure résistante aux intempéries du X-T1 est vraiment pratique quand je suis dans la neige ou sous la pluie et la mise au point automatique rapide comme l’éclair me permet de tout saisir des sports d’action dynamiques. J’attendais depuis longtemps le jour où les appareils sans miroirs allaient détrôner les gros DSLR et avec le FUJIFILM X-T1, je crois fermement que ce jour est arrivé.

Œuvres du photographe

Érodée par le vent, la formation calcaire Navajo appelée « La Vague » est reflétée ici dans une petite flaque d'eau. Située sur dans le sud de l'Utah dans le périmètre du monument national Vermilion Cliffs, cet endroit est magique pour les randonneurs et les photographes. X-T1 avec objectif XF10-24.

[Photo] exemple d'image

Des nuages de poussière fantomatiques tourbillonnent dans le canyon Upper Antelope, un endroit majestueux pour la photographie, à l'extérieur de Page (Arizona) dans le sud-ouest des États-Unis. X-T1 avec objectif XF10-24.
 
 

[Photo] exemple d'image

Reflets de manchots royaux dans les eaux froides de l'île de Georgie du Sud, où vivent les plus grandes populations de ces oiseaux gracieux, juste au-dessus du cercle Antarctique. X-T1 avec objectif XF50-140.
 

[Photo] exemple d'image

Manchots Adélie se reposant sur un magnifique iceberg flottant le long de la péninsule Antarctique. X-T1 avec objectif XF50-140.
 

[Photo] exemple d'image

J’ai apporté le X-T1 au parc national de Yosemite et j’adore les images qu’il a produites. Les détails des arbres sont incroyables. Les appareils compacts ne m’ont pas non plus encombré durant mes randonnées. ISO 400, f / 8 à 1/60, WB Auto. Mode d’exposition : manuelle, Mode de mesure : motifs
 
 

[Photo] exemple d'image

Je me suis pas mal approché de la chute pour prendre cette photo. En temps normal, je me serais un peu préoccupé des éclaboussures. J’ai cependant fait suffisamment confiance à la structure résistante aux intempéries du X-T1 pour prendre la photo que j’imaginais et ne pas penser aux éclaboussures. ISO 100, f / 18 à 2,5 secondes, Équilibrage des blancs automatique. Mode d’exposition : manuelle, Mode de mesure : motifs
 

[Photo] exemple d'image

Je voulais mettre la performance du X-T1 à l’essai en termes de longue exposition et je me suis donc rendu au Golden Gate pour jouer avec différents réglages. Le T-X1 a fait de l’excellent travail. ISO 100, f / 6,4 à 30 secondes, Équilibrage des blancs automatique. Mode d’exposition : manuelle, Mode de mesure : motifs
 

Dan Westergren

Biographie du photographe

Dan Westergren, directeur de la photographie chez National Geographic Travel est basé à Washington DC où il passe ses journées à regarder des photos des plus beaux lieux au monde. Depuis la première fois où il a utilisé un appareil photo en secondaire 2, il est fasciné par la photographie et la façon dont les photographes créent de magnifiques œuvres à partir de tout et de rien. Il a transformé cette fascination en une véritable passion le poussant à photographier tout ce qui l'entoure. Il a eu la chance de photographier pour la revue National Geographic Traveler des lieux aussi incroyables que le sommet du Mont Blanc et le Pôle Nord. Mais il lui arrive aussi de photographier des sujets aussi simples que les chiens du voisinage ou ses propres enfants, qu'il conduit sur les berges du Potomac pour ensuite les obliger à se tenir dans l'eau froide jusqu'à la taille et à attendre ainsi que la lumière soit « parfaite ». Il est aussi un enseignant expérimenté ayant dirigé des ateliers pour des expéditions du National Geographic à Santa Fe, en Toscanie, à Baja, en Antarctique, sur l’Océan Arctique, à Washington DC et aux îles Galapagos.

Témoignage de photographe

J’ai toujours aimé utiliser de petits appareils photo discrets pour faire mon travail. Lorsque la photographie numérique s'est imposée, mon désir de remplacer les petits appareils photo à film s'est avéré difficile à réaliser et je me suis résigné à porter sur mes épaules d'énormes appareils partout dans le monde. Les appareils photo FUJIFILM de la série X ont changé ma façon de penser et je peux à nouveau transporter moins d’équipement et me déplacer plus vite avec ces petits appareils exceptionnels. J’ai d’abord utilisé le FUJIFILM X-Pro1 comme appareil secondaire accompagnant mon équipement DSLR. Le FUJIFILM X-T1 a rapidement changé cela. Je dispose enfin d’un petit appareil photo réactif doté d’un énorme viseur et procurant une excellente qualité d’image. Je peux laisser mes gros appareils photo à la maison sans avoir l’impression de faire de compromis. J’aime particulièrement l’engagement de FUJIFILM envers la simplicité. Le FUJIFILM X-T1 offre de magnifiques commandes externes pour pratiquement chaque fonction de l’appareil et je n’ai plus besoin de me perdre dans des menus qui n’en finissent plus pour prendre mes photos.

Œuvres du photographe

Sur l’île de Grimsey dans le Cercle arctique, il y a plus de 20 heures de soleil l’été. Ma visite de ces falaises débordant de macareux coïncidait avec le coucher du soleil à 11 h 50. J’étais heureux de pouvoir profiter de la portée de l’objectif à zoom de 55 à 200 mm de FUJIFILM. La grande capacité du FUJIFILM X-T1 en termes de sensibilités m’a permis de faire des prises de vues à 3200 ISO, ce que je n’aurais pas pu faire avec les générations précédentes d’appareils numériques. J’ai particulièrement apprécié la performance de l’équilibrage automatique des blancs de FUJIFILM. J’ai peine à croire que les plumes de poitrine des macareux sont restées complètement blanches, tandis que la couleur du soleil couchant réfléchissant sur leur tête a été saisie exactement comme elle m’apparaissait lorsque j’étais étendu sur la falaise. ISO 3200, f/4.8 à 1/250, Équilibrage des blancs automatique.

[Photo] exemple d'image

Je naviguais autour de l’Islande sur le National Geographic Explorer et je dînais lorsque nous avons pénétré dans le port de l’île d’Heimaey à Vestmannaeyjar. Je ne m’attendais pas à avoir l’occasion de prendre de bonnes photos puisque c’était le milieu de la journée. J’ai regardé par la fenêtre et remarqué que l’épais brouillard matinal commençait à se dissiper. J’ai attrapé mon X-T1 muni de mon objectif de 18 à 55 mm avec zoom et me suis élancé sur le pont pour saisir cette image au moment où nous traversions les magnifiques falaises à l’entrée du port. Comme le X-T1 est si petit et facile à transporter, je l’ai pratiquement toujours sur moi. C’est vraiment ce qui m’a permis d’immortaliser le caractère dramatique de la scène au bon moment. ISO 400, f/4 à 1/320, Équilibrage des blancs automatique.
 

[Photo] exemple d'image

Notre passage au port d’Akureyri, la deuxième plus grande ville d’Islande, m’a rappelé pourquoi j’aime tant voyager dans les régions à l’extrême nord de notre planète. Peu avant minuit, j’ai encore une fois été témoin de l’incroyable spectacle de lumières colorées dans le ciel. Pour prendre cette photo, le plus dur a été d’être à cet endroit au bon moment. Mon FUJIFILM X-T1 était réglé sur Aperture priority (ouverture prioritaire) et la valeur de mesure sur Multi-pattern (motifs multiples). J’ai donc simplement pointé l’appareil vers la scène et il a saisi ce que je voyais et produit ce que j’escomptais. ISO 400, f/5.6 à 1/70, équilibre des blancs automatique.

Bryan Caporicci

Biographie du photographe

Bryan Caporicci est un photographe de mariage et portrait primé résidant à Fonthill au Canada. Il est photographe de la série X de FUJIFILM et en 2011, il a été nommé artisan des arts photographiques (Craftsman of Photographic Arts ou CAP) par l’association des Photographes professionnels du Canada (PPOC). Il est un des plus jeunes photographes canadiens a recevoir cet honneur. Bryan est aussi président de la section d’Hamilton/Niagara de la PPOC.

Bryan exploite un site Web pédagogique populaire pour photographes appelé Sprouting Photographe, où il écrit des articles pratiques et approfondis sur l’art de la créativité. Sa chronique baladodiffusée, appelée Sprouting Photographer podcast, se trouve sur la page d’accueil d’iTunes depuis sa création. Bryan y fait des entrevues avec des leaders pour discuter de sujets liés aux affaires du domaine de la photographie.

Bryan est coauteur du livre « Pricing for Profit », où il discute de notions de base sur la tarification de vos photographies, pour jouir d’une carrière durable et rentable en tant que photographe professionnel. Le livre a été adapté par plusieurs universités et établissements d’enseignement pour faire partie de leur contenu de cours et leurs manuels, et Bryan est fier que son message et ses idées soient enseignés aux jeunes photographes qui commencent leur carrière.

Bryan est un conférencier et pédagogue très recherché et il a fait des discours pour et chez Vistek, Henry’s, FUJIFILM et la PPOC. Deux livres de Bryan seront publiés par Amherst Media à la fin de l’année 2014, dont un portera spécifiquement sur les appareils sans miroirs pour photographes professionnels. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez vous joindre à sa communauté d’utilisateurs d’appareils sans miroirs exclusivement ici.

Témoignage de photographe

Mes appareils FUJIFILM sans miroirs ont changé la façon dont je fais de la photographie. Plus particulièrement, mon FUJIFILM XT-1 m’offre la qualité et la souplesse auxquelles je suis habitué de la part de mes DSLR, en plus d’une taille et d’un poids plus faciles à gérer. De plus, le viseur électronique (EVF) et les commandes de tonalité m’inspirent à être plus déterminé et me permettent de créer une imagerie beaucoup plus songée. Le boîtier brut, dur et mécanique du FUJIFILM X-T1 me donne l’impression de faire davantage partie du processus de création d’images. Le système de traitement d’image FUJIFILM intégré est excellent et procure des images en JPEG riches, chaudes, nettes et denses, ce qui m’épargne des heures de traitement et me permet de passer plus de temps derrière mon appareil que devant mon ordinateur.

Œuvres du photographe

Cette image a été créée à la fin d’une séance où les fiancés et moi poursuivions les derniers rayons du soleil. Je leur ai demandé de marcher dans le champ et je me suis installé dans l’herbe avec mon FUJIFILM X-T1 et mon objectif de 56 mm. Avec l’écran amovible fixé au X-T1, j’ai pu placer l’appareil tout près du sol et choisir mon point de vue de manière à voir le couple à travers les herbes.

[Photo] exemple d'image

Je photographiais mon couple dans une allée sombre du centre-ville de Niagara-on-the-Lake et au moment de partir, cette magnifique lumière s’est faufilée dans l’ouverture au bout de celle-ci. Avec mon FUJIFILM X-E1 et un objectif de 60 mm, je me suis rapproché et ai fait ma mise au point sur les lèvres du couple. J’ai utilisé une compensation d’exposition de -2 VE pour atténuer la luminosité sur leur visage et mettre l’emphase sur l’ambiance que créait la lumière sur leurs lèvres.

[Photo] exemple d'image

Avec mon FUJIFILM X-T1 et mon objectif de 56 mm, j’ai manuellement réglé mon équilibre des blancs à 10 000 K pour mettre l’accent sur la chaleur et l’intimité de ce moment. J’ai demandé à chacun de baisser les yeux de façon à regarder les lèvres de l’autre, d’inspirer longuement et de baigner dans les chauds rayons du soleil qui descendaient sur eux. En choisissant une grande ouverture et un arrière-plan éloigné de mon couple, j’ai créé cette magnifique profondeur de champ et cet effet de bokeh qui attire votre attention vers ce qui se passe entre ces amoureux.

[Photo] exemple d'image

La lumière se faufilait entre les branches des arbres et j’ai demandé à mon couple de s’enlacer. Je me suis placé, équipé de mon FUJIFILM X-T1 et d’un objectif de 56 mm, de façon à saisir la chaleur de l’arrière-plan, que j’ai décidé de la reproduire avec cet instant chaleureux entre les amoureux. Avec le viseur EVF, j’ai pu positionner l’éclat du soleil pour ajouter un élément visuel supplémentaire à cette image.

[Photo] exemple d'image

Lors d’une séance photo en famille, nous nous sommes mis à l’abri sous la scène d’un amphithéâtre et j’ai placé les garçons contre le mur arrière où une belle lumière douce éclairait directement leur visage. Avec mon FUJIFILM X-E1 et mon objectif de 60 mm, j’ai utilisé l’écran ACL au dos de l’appareil pour assurer le contact visuel avec les garçons et garder mon lien avec eux. On a fait des blagues, on a ri et ils se sont chatouillés. Je les ai saisis dans un moment qui représente vraiment leur relation de frère.

[Photo] exemple d'image

Après la cérémonie du mariage, j’ai conduit mon couple vers cette magnifique structure à colonnes pour y faire quelques portraits. Je voulais mettre l’accent sur l’architecture et la texture riche des colonnes, tout en créant une composition intéressante centrée sur mon couple. J’ai ouvert l’écran de mon FUJIFILM X-T1, ce qui m’a permis d’utiliser un angle de vision près du sol et de photographier le couple vers le haut. Le zoom de mon objectif de 10 à 24 mm, dégagé jusqu’au bout, a permis d’accentuer les lignes et les colonnes. J’ai stratégiquement positionné le soleil derrière la partie supérieure des colonnes et ai lentement déplacé mon appareil autour pour lui permettre de percer et créer un éclat subtil.

Riley Joseph

Biographie du photographe

Bonjour, mon nom est Riley Joseph. Je suis photographe et gentleman.

J’ai fait de la photo pour plus de la moitié de ma vie. J’ai fait mes premiers pas avec un SLR à film que mes parents m’ont acheté dans les années 90. Je ne savais pas comment l’utiliser. Très rapidement, après 17 années seulement, j’ai commencé à me sentir plus à l’aise un appareil à la main que sans.

En photographie, comme dans la plupart des arts, raffiner ses techniques est toujours essentiel. J’ai toujours un appareil photo sur moi. Mon épouse confirmera que si je pense voir une photo potentielle, je m’arrêterai pour essayer de la saisir. Elle sait que si je dis « une dernière », je prendrai rapidement une douzaine de photos supplémentaires.

Je suis photographe documentariste et portraitiste. J’adore créer.

« Les photographes font affaire à des sujets qui disparaissent continuellement et après leur disparition, nul stratagème sur terre ne peut leur redonner vie. » – Henri Cartier-Bresson

rileyjoseph.com
twitter.com/riley_joseph
instagram.com/rileyjoseph

Témoignage de photographe

J’ai déjà pensé qu’on devrait m’arracher mon FUJIFILM
X-Pro1 des mains. À l’origine, j’avais des doutes sur le X-T1. Je ne voulais pas l’aimer. J’en suis vite devenu partisan. Le viseur EVF est phénoménal. Il donne l’impression d’être solide entre mes mains. Avec le X-T1 à mes côtés, je n’ai plus peur des éléments.

J’ai laissé tomber les DSLR parce que je voulais me défaire de l’équipement encombrant sans compromettre la performance. Le X-T1 est l’outil idéal pour quiconque souhaite profiter de la sensation tactile procurée par les appareils d’antan. Un coup d’œil aux cadrans et vous savez exactement quels sont vos réglages, avant même de mettre l’appareil en marche. Le X-T1 ne m’encombre pas et il me permet de me concentrer sur mon processus créatif. Que je photographie des gens, la rue ou des paysages, le X-T1 est mon compagnon.

Œuvres du photographe

Mon amour pour la photographie paysagère a été récemment ravivé par un voyage dans les Rocheuses canadiennes. Une averse s’est abattue sur le paysage juste avant que je prenne cette photo. Mon FUJIFILM X-T1 était trempé, mais toujours partant pour une escapade autour du lac Emerald. Les nuages se sont dissipés et le soleil a illuminé un corridor d’avalanche exempt d’arbres. L’herbe verte luisait et se réfléchissait sur l’eau. Je voulais la faire davantage ressortir. J’ai réglé l’ouverture sur f/2.8 pour brouiller la netteté totale de l’eau à mes pieds et faire la mise au point sur les quelques arbres présents, survivants des derniers déluges de neige dévalant des montagnes. Les nuages ont donné l’effet d’esquive et de brûlure sur cette photo.

[Photo] exemple d'image

Pendant les séances de portraits, je trouve que les meilleurs moments sont saisis entre les sites choisis. Alors que nous nous déplacions vers une autre partie de la propriété, le cowboy et son meilleur ami se tenaient à l’orée de leur champ et je discutais du prochain rendu avec mon épouse. Elle leur a crié, « mais où allez-vous? » Je me suis tourné vers eux et ai tout de suite vu une photo. J’ai déposé mon sac sur le sol et sorti mon FUJIFILM X-T1. J’avais un filtre ND dans ma poche et je me suis dit que j’en aurais probablement besoin. J’ai réglé l’obturateur sur 1/4 000 de seconde. J’ai remarqué que l’ouverture était déjà réglée sur f/1.2. J’ai porté l’appareil à mon œil et grâce à l’affichage de l’exposition, j’ai pu voir comment je voulais saisir l’image sans le ND. J’ai attendu que notre ami canidé, Baxter, tourne sa tête vers son maître pour donner plus d’intérêt au cliché. J’ai donc immortalisé l’instant sans avertir les sujets.

[Photo] exemple d'image

Un de mes passe-temps préférés est d’explorer ma ville avec Curtis Gee, un autre amateur d’appareil FUJIFILM. Avec mon FUJIFILM X-T1, je peux partir à l’aventure sans avoir l’impression d’être attaché à un boulet. Je suis toujours attiré par les textures brutes, les lignes raides et les qualités industrielles des garages de stationnement. La variété des niveaux au-dessus du sol procure aussi un point de vue plus élevé. Nous sommes descendus à l’étage le plus bas et j’ai aperçu cette colonne de lumière qui tombait au centre des rampes automobiles en spirale. Curt a grimpé sur la plateforme pour prendre quelques photos de la rampe avec son FUJIFILM X-E2. Je lui ai crié, « ne bouge pas! » J’ai reculé et escaladé un mur en béton pour finalement obtenir la composition voulue. La tête et les bras de Curt étaient découpés contre l’arrière-plan net et il regardait vers le haut de manière à ce que la lumière tombe sur son visage.

[Photo] exemple d'image

On m’avait demandé de faire des photographies pour une pièce de théâtre sur le point d’être présentée dans un festival local. Ce n’est pas mon genre de contrat typique, mais puisque ma sœur était l’auteure, la directrice et la maquilleuse de la pièce, je pouvais difficilement refuser. Je suis arrivé à la répétition qui avait lieu dans le sous-sol d’un centre communautaire pour faire des portraits promotionnels des acteurs. Heureusement que j’avais apporté un réflecteur cinq en un qui me servirait d’arrière-plan noir. C’est la première fois que j’utilisais la poignée facultative FUJIFILM pour mon FUJIFILM X-T1. N’ayant jamais aimé les poignées à pile encombrantes, celle-ci m’a permis de plus facilement faire des prises verticales et le X-T1 était toujours léger et compact. J’ai utilisé une boîte à lumière de 28 po et une grille à gauche. J’ai fait des prises de vues à une vitesse de synchronisation maximale de 1/180 seconde pour atténuer la lumière ambiante. Les yeux des acteurs devaient être impassibles pour raconter l’histoire de ma sœur. La faible profondeur de champ a été rendue possible grâce au FUJINON XF 56 mm f/1.2 R grand ouvert.

Elia Locardi

Biographie du photographe

Elia Locardi est un photographe de voyage professionnel reconnu dans le monde entier, ainsi qu'écrivain, conférencier et éducateur, consacrant une bonne partie de sa vie à photographier les plus beaux lieux au monde. Sans base fixe depuis mars 2012, lui et son épouse ont un style de vie 100 % mobile, voyageant perpétuellement de pays en pays, faisant continuellement le tour du monde. Depuis qu'il a commencé à voyager de façon continue en 2009, il a visité plus de 50 pays et parcouru plus d'un million et demi de kilomètres. Récemment en vedette dans les revues Professional Photographer Magazine,
CNet Australia et Wacom USA, Elia est présent sur divers réseaux sociaux sur lesquels il a plus de 2,5 millions d'abonnés.

Utilisant une combinaison de techniques photo traditionnelles, des heures ciblées de la journée et des méthodes de post-traitement sophistiquées, Elia a développé un style de photographie de voyage vraiment unique et hautement reconnu. Chacune de ses photos vise à communiquer sa vision du monde aux autres, remplie de couleurs, de textures, de profondeur et d'émotions.

Durant cette vie d'aventures, il révèle son Art de la photographie sur son blog, enseigne des ateliers de post-traitement dans le monde entier, donne des conférences à de grands congrès internationaux de photographie et manifeste sa fierté d'être un fondateur et un leader de la société Dream Photo Tours, laquelle organise des voyages réputés célébrant les merveilles de la photographie, de l'histoire et de la culture, avec des expériences personnelles uniques dans les lieux les plus fascinants et les plus exotiques au monde.

Google+ : http://www.google.com/+EliaLocardi
Facebook : https://www.facebook.com/elialocardi
Twitter : https://twitter.com/EliaLocardi
Instagram : http://instagram.com/elialocardi
Linkedin : http://www.linkedin.com/in/elialocardi
Blog : www.blamethemonkey.com
Portfolio : www.elialocardi.com
Photo Tours : http://dreamphototours.com/elia-locardi/

Témoignage de photographe

Étant un photographe de voyages à temps plein sans aucune base fixe, il est essentiel que je puisse réduire au minimum ma charge d'équipement sans aucun compromis de qualité. L'appareil FUJIFILM X-T1 et les objectifs FUJINON XF forment une puissante équipe offrant une extraordinaire qualité d'images dans un format léger et facile à transporter, idéal pour voyager. C'est vraiment l'appareil parfait pour un nomade mondial comme moi.

Ce que je préfère de mon X-T1, c'est sa résistance aux intempéries, à la poussière et à l'eau et même à des froids jusqu'à -10°C (une combinaison parfaite avec les nouveaux objectifs étanches). Ces caractéristiques sont très utiles pour la photographie de paysages et lorsque je dois photographier dans des environnements climatiques changeants.

Œuvres du photographe

Le Vatican possède l'un des plus extraordinaires escaliers en spirale au monde.

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • Objectif : FUJIFILM XF 10-24 mm f/4 R OIS
  • Diaphragme : f/4
  • Exposition : 1/7 s
  • Distance focale : 10 mm
  • ISO : 200
[Photo] exemple d'image

Une mer de cerisiers en fleurs entoure le majestueux mont Fuji à Fujiyoshida, au Japon.

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • Objectif : FUJIFILM XF 10-24 mm f/4 R OIS
  • Diaphragme : f/8
  • Exposition : 1/900 s
  • Distance focale : 14 mm
  • ISO : 800
[Photo] exemple d'image

Vue du Victoria Peak lors d'une nuit claire dans le paysage urbain très dense de Hong Kong.

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • Objectif : FUJIFILM XF 10-24 mm f/4 R OIS
  • Diaphragme : f/8
  • Exposition : 3,7 s
  • Distance focale : 13 mm
  • ISO : 200
[Photo] exemple d'image

Au lever du jour, les couleurs des champs de lavande de Valensole, en France, sont absolument spectaculaires.

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • Objectif : FUJIFILM XF 10-24 mm f/2.8-4.0 R LM OIS
  • Diaphragme : f/8
  • Exposition : 1/90 s
  • Distance focale : 19 mm
  • ISO : 400
[Photo] exemple d'image

Coucher de soleil calme dans la magnifique petite ville de Vernazza, région du Cinque Terre, en Italie.

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • Objectif : FUJIFILM XF 10-24 mm f/2.8-4.0 R LM OIS
  • Diaphragme : f/9
  • Exposition : 1/15 s
  • Distance focale : 14 mm
  • ISO : 200
[Photo] exemple d'image

Vue à vol d'oiseau de la Côte d'Or en Australie, l'un des joyaux de l'État du Queensland.

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1 (cliché avec appareil en main)
  • Objectif : FUJIFILM XF 10-24 mm f/4 R OIS
  • Diaphragme : f/8
  • Exposition : 1/125
  • Distance focale : 10 mm
  • ISO : 400
[Photo] exemple d'image

Matinée calme et brumeuse, avant une sortie en montgolfière au-dessus de la couronne panoramique du Queensland, en Australie.

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1 (cliché avec appareil en main)
  • Objectif : FUJIFILM XF 10-24 mm f/4 R OIS
  • Diaphragme : f/4
  • Exposition : 1/60 s
  • Distance focale : 10 mm
  • ISO : 1000

Ken Kaminesky

Biographie du photographe

Ken Kaminesky est un photographe de voyages expérimenté, mais il est aussi ambassadeur mondial FUJIFILM, photographe X, écrivain, consultant et entrepreneur ayant des décennies d'expérience en photographie. Ses oeuvres ont été présentées dans le monde à l'intérieur de nombreuses publications commerciales et éditoriales, notamment dans le New York Times et en couverture du National Geographic. Sa passion pour les voyages, ainsi que pour les paysages et les personnes qu'il découvre au hasard de ses rencontres, constitue la source principale de son inspiration dans son blog très populaire, de même que dans les autres publications auxquelles il collabore.

Son lieu favori dans le monde est toujours sa prochaine destination. Il croit que chaque lieu possède sa propre histoire pouvant être source d'inspiration pour les autres, ce qu'il cherche à communiquer dans ses images.

Lorsqu'il n'est pas dans un avion ou derrière un viseur d'appareil photo, vous pouvez le trouver sur son site Web, en compagnie de certaines de ses photos les plus célèbres (www.kenkaminesky.com).

Google+ : https://plus.google.com/+kenkaminesky
Facebook : http://www.facebook.com/kenkaminesky
Twitter : https://twitter.com/KenKaminesky
Instagram : http://instagram.com/kenkaminesky
Linkedin : http://www.linkedin.com/in/kaminesky
Blog : http://blog.kenkaminesky.com
Portfolio : http://kenkaminesky.com/

Témoignage de photographe

Fidèle au style rétro adopté par FUJIFILM, le XT1 n'est pas seulement un magnifique appareil photo, mais aussi un outil recherché par les professionnels avertis. Pour un photographe de voyages professionnel, il est très appréciable d'avoir un appareil photo et des objectifs légers sans aucun compromis de qualité. Ce qui m’épate le plus avec le X-T1 et la gamme grandissante d’objectifs FUJIFILM, c’est que les photographes n’ont pas à accepter le moindre compromis de qualité lorsqu’ils optent pour un appareil photo léger et sans miroir de la Série X. En fait, sous plusieurs facettes, c'est une amélioration.

Cet appareil photo professionnel offre de nombreuses caractéristiques exceptionnelles, comme une résistance aux intempéries, un viseur électronique double vue, un afficheur d'aperçu de focus, un écran ACL inclinable, un obturateur à salves rapides de 8 i/s et un dispositif Wi-Fi intégré. Ajoutez un magnifique design rétro et une ergonomie intelligente au niveau de la disposition des boutons et des cadrans, et vous avez le X-T1. C'est véritablement un appareil de rêve pour un photographe.

Œuvres du photographe

Ciel magnifique au crépuscule au-dessus de la Basilique Saint-Pierre et du Ponte San Angelo

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • Objectif : FUJIFILM XF 55-200 mm f/3.5-4.8 R LM OIS
  • Diaphragme : f/8
  • Exposition : 1,6 s
  • Distance focale : 60 mm
  • ISO : 200
[Photo] exemple d'image

Ciel spectaculaire sur le Tower Bridge à l'heure bleue, sur la Tamise, à Londres

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • Objectif : FUJIFILM XF 10-24 mm f/4 R OIS
  • Diaphragme : f/8
  • Exposition : 80 s
  • Distance focale : 12 mm
  • Filtre : Formatt-Hitech IRND 6 arrêt ND
  • ISO : 200
[Photo] exemple d'image

Une partie des milliers de cascades dans le parc national Plitvice, en Croatie

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • Objectif : XF 55-200 mm f/3.5-4.8 R LM OIS
  • Diaphragme : f/14
  • Exposition : 0,5 s
  • Distance focale : 135 mm
  • Filtre : Formatt-Hitech IRND 2 arrêt ND
  • ISO : 200
[Photo] exemple d'image

Percée de soleil dans la forêt de bambous de Kyoto, au Japon

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • Objectif : FUJIFILM XF 10-24 mm f/4 R OIS
  • Diaphragme : f/22
  • Exposition : 1/10 s
  • Distance focale : 10 mm
  • ISO : 200
[Photo] exemple d'image

La kaléidoscopique autoroute « Méduse » de Tokyo, au Japon

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • Objectif : FUJIFILM XF 10-24 mm f/4 R OIS
  • Diaphragme : f/9
  • Exposition : 1,4 s
  • Distance focale : 10 mm
  • ISO : 200
[Photo] exemple d'image

L'eau cristalline du lac Upper Kananaskis dans le parc provincial Peter Lougheed, en Alberta

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • Objectif : FUJIFILM XF 10-24 mm f/4 R OIS
  • Diaphragme : f/16
  • Exposition : 58 s
  • Distance focale : 10 mm
  • Filtre : Formatt-Hitech IRND 10 arrêt ND
  • ISO : 200
[Photo] exemple d'image

Glacier sur le sable noir de la plage Jokulsarlon, en Islande

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • Objectif : FUJIFILM XF 10-24 mm f/4 R OIS
  • Diaphragme : f/8
  • Exposition : 3,7 s
  • Distance focale : 12 mm
  • Filtre : Formatt-Hitech IRND 3 arrêt ND
  • ISO : 200


Daniel Fox

Biographie du photographe

Explorateur et conteur, M. Fox croit au pouvoir de la nature pour restaurer l'esprit humain. Il utilise ce narratif pour encourager le public à ARRÊTER, RESPIRER, RELAXER, ÉCOUTER et reprendre contact avec l'univers naturel. Parfois philosophiques, parfois poétiques, ses histoires, ses photos et ses vidéos « Minute nature » cherchent à capter et transmettre l'essence de la nature et des richesses qu'elle offre.

Il est fondateur de W.I.L.D., une fondation financement des séjours en nature pour des jeunes défavorisés.

Outre son oeuvre de photographe FUJIFILM X, Daniel Fox collabore avec Nature Valley et il est ambassadeur mondial Kokatat et ambassadeur Aqua Lung, Deuter, Delorme et Wilderness Systems.

Ses oeuvres sont publiées dans Outside Magazine, Canoe Kayak Magazine, Adventure Kayak Magazine, Sea Kayaker Magazine, Alaska Magazine, The Daily Post, NY Post, The Telegraph, Marin Magazine et d'autres publications.

Sa conférence inspirante FEEL THE WILD a été entendue au Commonwealth Club, dans des magasins REI, dans des universités et dans plusieurs écoles aux États-Unis.

Il est présent sur Facebook, Linkedin, Twitter, Instagram, Pinterest, Google +. Il publie ses vidéos sur Vimeo et son portfolio d'images est publié sur Behance.

Site Web : http://www.wildimageproject.com
Instagram : https://instagram.com/thewildimage
Facebook : https://www.facebook.com/thewildimage
Pinterest : https://www.pinterest.com/thewildimage
Vimeo : https://vimeo.com/channels/thewildimage, https://vimeo.com/channels/minuteofnature
Linkedin : http://www.linkedin.com/in/thewildimage
Twitter : https://twitter.com/thewildimage
Google + : https://plus.google.com/u/0/+DanielFox/posts

Témoignage de photographe

Les meilleurs outils ne garantissent jamais le meilleur résultat, mais ils y contribuent énormément. Je voyage léger et seul, vers des destinations éloignées et extrêmes, pendant de longues périodes, de sorte que tout ce que j'apporte doit être léger, solide et très fiable. Le XT-1 est ma nouvelle arme favorite. Il m'offre tout ce dont j'ai besoin et plus encore. Ayant utilisé un reflex numérique pendant de nombreuses années, je croyais les appareils plus compacts et sans miroir ne pouvaient pas offrir une aussi bonne qualité et des capacités comparables. Mais cette époque est maintenant révolue. Le XT-1 est l'avenir, mon avenir! Il m'offre la puissance de la technologie dans un boîtier que je peux apporter sans souci en kayak sur la brûlante Mer de Cortez, en randonnée pédestre dans les très humides montagnes de Colombie-Britannique ou dans la nature sauvage d'Alaska durant l'hiver.

Et ce qui est tout aussi important, je ne me sens jamais physiquement déconnecté du processus photo, ce qui arrive souvent aujourd'hui avec les technologies qui offrent divers avantages, mais avec une perte de connexion. Le XT-1 est complètement différent. Sa simplicité et ses commandes tactiles me connectent avec l'art, avec les photos. Je me sens aux commandes et non dirigé et dépendant d'un appareil.

Le XT-1 est un merveilleux appareil compact, pas compliqué, extrêmement puissant et résistant aux intempéries! C'est le seul appareil que je porte avec moi.

Œuvres du photographe

ISO 250, 18 mm, F/5.6, 1/500, XF 18-135 mm F3.5-5.6R LM OIS WR, auto-portrait. Isla Espiritu Santo, Basse-Californie

[Photo] exemple d'image

ISO 3200, 19 mm, F/3.6, 30,0, XF 18-135 mm F3.5-5.6R LM OIS WR

[Photo] exemple d'image

ISO 320, 135 mm, 0,7 VE, F/5.6, 1/1000, XF 18-135 mm F3.5-5.6R LM OIS WR

[Photo] exemple d'image

ISO 200, 18 mm, -0,3 VE, F/8, 1/500, XF 18-135 mm F3.5-5.6R LM OIS WR, auto-portrait

Jack Graham

Biographie du photographe

Jack Graham est un photographe professionnel ayant plus de 24 années d'expérience. Jack habite près de Seattle, dans l'état de Washington, au coeur de la magnifique région Pacifique Nord-Ouest.

Jack dirige des ateliers de photo en Californie, dans le Wyoming, en Utah, en Islande, au Canada, en Arizona, dans le Maine, dans le Midwest et dans la région Pacifique Nord-Ouest, ainsi que des ateliers au sein de l'École des beaux-arts Pacific Northwest à Whidbey Island, dans l'État de Washington. Jack offre aussi des cours privés d'une journée de travail intensif. Un site Web est consacré à des photographes et ateliers photo mettant en valeur le travail de Jack et plusieurs autres photographes utilisant des appareils FUJIFILM série X, dont Bill Fortney, un autre photographe renommé, ami de Jack. Cliquez ICI pour y accéder.

Jack a connu du succès dans l'édition et dans la vente d'images imprimées, ainsi qu'au niveau de sa photothèque. Ses images ont notamment été publiées dans Outdoor Photography, Landscape Photography Magazine, Nature’s Best Photography, Extraordinary Visions Magazine, NANPAS Travel Magazine, Photo Life Magazine, Expressions, California Wild, revues récentes de la NANPA (et plusieurs autres publications DNR), Audubon, The Luminous Landscape, The Nature Conservancy, Chicago Wilderness et Sierra Club, ainsi que sur de nombreux calendriers. Son travail pour de grandes entreprises comprend des images imprimées et des photothèques pour usage interne et pour publication.

Jack est membre du conseil d'administration de la NANPA (North American Nature Photographers Association) et ancien président du comité de récompenses de la NANPA. Jack est aussi membre de la FNAWS (Federation for North American Wild Sheep), du Mono Lake Committee et de la SUWA (Southern Utah Wilderness Alliance).

Des informations supplémentaires sur Jack, sur ses ateliers, sur l'achat de ses e-books et son travail sont disponibles sur sont site Web www.jackgrahamphoto.com ainsi que dans son blog www.jackgrahamsblog.com

Il est également possible de lui écrire à Jack@JackGrahamPhoto.com

Témoignage de photographe

L'appareil FUJIFILM X-T1 m'a complètement redynamisé. Sa simplicité et sa capacité de produire des images de qualité professionnelle me permettent de me concentrer sur l'essence de la photographie, sans me soucier de quantités de molettes et de menus! Je me sens à l'aise de photographier à des valeurs ISO élevées, sachant que les parasites numériques seront totalement minimes. Son étanchéité est très importante pour moi, car je travaille souvent dans des environnements difficiles. Même si j'utilise peu les menus (après la configuration de mes paramètres) je trouve qu'ils sont extrêmement conviviaux. J'ai une confiance totale envers le XT-1 et le fantastique objectif FUJINON, produisant toujours les images que je désire même dans les conditions les plus difficiles. Sa légèreté et son format plus compact que les autres reflex numériques constituent aussi d'importants avantages pour moi. C'est grâce à ces facteurs et à l'écoute que ce fabricant manifeste envers ses clients que ces produits se démarquent complètement des autres.

Œuvres du photographe

Panorama sur le belvédère du Cheval mort

FUJIFILM X-T1 / XF 16-55 mm F 2,8 R ML WR
1/4 s à F 16 /ISO 200     -1/3 comp
Équilibre des blancs : Diurne     Mode d'exposition AV    Mode de mesure :

Cette image est un panorama vertical de 6 clichés. Au lieu de me satisfaire de l'image emblématique, j'ai pensé qu'un panorama créerait un effet différent. C'est l'une des premières images que j'ai réalisées avec le nouvel objectif XF 16-55 mm F 2,8 R ML WR. Je suis extrêmement heureux (mais pas surpris) de la netteté des images.

[Photo] exemple d'image

Chevaux islandais

FUJIFILM X-T1 / XF 18-55 mm F2.8-4 R LM OIS
1/2900 s à F 4,5 /ISO 200
Équilibre des blancs : Diurne     Mode d'exposition AV    Mode de mesure :

Les chevaux islandais sont vraiment magnifiques. J'ai souvent essayé de les photographier en mouvement. Leurs longues crinières flottant au vent renforcent le côté spectaculaire de la scène. J'ai voulu photographier leurs crinières volant au galop.
Je n'avais que quelques secondes pour réaliser une poignée de clichés (en mode continu haute vitesse) tout en espérant que les chevaux passeraient devant moi, ce qu'ils ont heureusement fait. Je devais tenir l'appareil à la main, utilisant l'OS pour réaliser ce cliché. J'aurais normalement dû utiliser un trépied mais pour cette photo, ce n'était pas possible.
Le mode de photographie continue à haute vitesse et la possibilité de photographier à ISO 2000 avec peu ou pas de parasite et la qualité de l'objectif Fuji (cette image a été réalisée avec le18-55 mm f2.8-4.0 car le 16-55 mm 2,8 n'était pas encore disponible à l'époque)

[Photo] exemple d'image

Rocher marin en Oregon

FUJI X-T1 / XF 14 mm F 2,8 R
4,3 s à F 16 /ISO 300     -1/3 comp

Équilibre des blancs : Diurne     Mode d'exposition AV    Mode de mesure : Motif

De nombreux rochers parsèment les côtes de l'Oregon. Ce lieu n'est pas très loin de Bandon Beach sur la côte sud de l'Oregon. J'ai utilisé un filtre Singh-Ray Vari ND pour ralentir l'eau et créer l'effet que je recherchais.
L'air était chargé d'un crachin assez lourd mais le X-T1 anti-intempéries a parfaitement fonctionné. Avec un objectif 14 mm 2,8 R super précis, j'étais idéalement équipé pour obtenir l'image que je recherchais.

[Photo] exemple d'image

Lofoten, Norvège

FUJI X-T1 / XF 18-55 mm F2.8-4 R LM OIS

30 s à F 22 /ISO 200     + 2/3 comp
Équilibre des blancs : Diurne     Mode d'exposition AV    Mode de mesure : Motif

Durant l'hiver, les journées ne durent que 4-5 heures. Heureusement, la luminosité est parfaite, car le soleil ne dépasse pas un angle d'environ 4 degrés au-dessus de l'horizon durant le mois de janvier. Cette cabane de pêcheur est typique du fjord entourant Lofoten. J'ai utilisé un temps d'exposition de 30 secondes pour ajouter de l'intérêt sur les nuages et l'eau.
La mer est parfois très mauvaise dans cette région. L'étanchéité parfaite de mon appareil photo m'a réellement mis en confiance.
Cette cabane rouge sur fond de pic montagneux enneigé a attiré mon regard.

Bill Fortney

Biographie du photographe

Bill Fortney est un photographe, écrivain, pilote et présentateur très convoité pour son expérience de plus de 45 ans sur le terrain. Bill a travaillé comme photo-journaliste pour des journaux et magazines, comme photographe sportif (il a été une fois le photographe officiel des Redskins de Washington), photographe médical et photographe nature/paysagiste. Ses livres les plus populaires sont notamment : The Nature of America (avec David Middleton), American Vision (avec David Middleton, John Shaw and Wayne Lynch), America From 500 Feet (avec Wesley Fortney), Bill Fortney’s Great Photography Workshop. America From 500 Feet II (avec Mark Kettenhofen). Ses livres ont été vendus à bien plus de 150 000 exemplaires, faisant de lui l'un des auteurs/photographes les mieux vendus en Amérique. Bill a été élu membre de la North American Nature Photographers Association.

Il donne actuellement des cours pour KelbyOne et participe parfois à des ateliers Photoshop World en tant que présentateur ou enseignant. Il propose également des « His Light Workshops », des ateliers se basant sur les principes chrétiens.

Bill et sa femme Sherelene vivent à Corbin, dans le Kentucky, et ont trois enfants et 6 petits-enfants.

Pour en savoir plus sur Bill, ses ateliers ou pour découvrir son travail, rendez-vous sur www.billfortney.com.com

Témoignage de photographe

Je fête cette année ma 46ème année de travail en tant que photographe professionnel dans le domaine du photo-journalisme, du sport, de la nature/des paysages, des portraits et du voyage. Lorsque Fujifilm a sorti le X-E1, j'avoue être tombé amoureux de l'incroyable X-System. Je suis plutôt de la vieille école, et donc j'adore ses boutons de commande rétro, qui me font penser aux premiers réflexes numériques que j'ai eus. La qualité de sa construction, sa robustesse et sa finition m'inspirent confiance. Fujifilm a toujours parfaitement su maîtriser la reproduction des couleurs avec ses pellicules de qualité. Cette gamme d’appareils photo X permet de capturer ce style. Ce que je préfère dans les X-System, ce sont les objectifs exceptionnels. Fujifilm fabrique et continue à fabriquer des systèmes complets d'objectifs proposant différentes longueurs focales, et toutes les fonctionnalités dont un professionnel a besoin pour faire son travail. Le Fujifilm X-System m'a fait redécouvrir la joie que procure la photo et c'est le plus important.

J'attends toujours leur prochain produit, et je suis vraiment content du système que j'ai actuellement : je possède un X-T1, un X-E2 et un X100T, ainsi que les objectifs suivants : 14, 16, 23, 35, 56, 60 Macro. Quant au 90 mm, je viens de le commander!

Dans ma collection de téléobjectifs, on retrouve le 10-24, 16-55, 18-55, 50-140 et le 55-200. Je prévois également d'acquérir le Fujifilm X-T10!

Œuvres du photographe

Feuilles de fougères

FUJIFILM X-T1 / 60 mm Micro
0,4 s à F11 /ISO 400

J'ai photographié ces fougères couvertes de pluie au début du printemps dans la Columbia Gorge, dans l'Oregon. Le ciel couvert a permis de faire ressortir les couleurs profondes. Le mois d'avril dans la Columbia Gorge nous offre des sujets d'un vert profond et d'innombrables chutes d'eau et ruisseaux.

[Photo] exemple d'image

Feuille d'automne et rosée

FUJIFILM X-T1 / 60 mm Micro
1/17 s à F16 /ISO 400

Le feuillage d'automne en octobre dans le Maine peut être extraordinaire! Opter pour une séance photo avec de l'eau jusqu'aux genoux peut être très amusant et vous faire tomber nez à nez avec des sujets comme celui-ci!

[Photo] exemple d'image

Escaliers en spirale

FUJIFILM X-T1 / 10-24 mm
1/8 s à F 8 /ISO 6400

Les escaliers en spirale du bâtiment administratif de Shaker Village à Pleasant Hill, dans le Kentucky, ont été conçus dans le style Shaker traditionnel. Mon choix d'utiliser le 10-24 était la solution idéale pour le montrer dans toute sa splendeur.

[Photo] exemple d'image

Flotteurs rouges

FUJIFILM X-T1 / 18-55 mm
1/11 s à F 106 ISO 320

Marcher le long des quais sur la côte du Maine, dans le parc national d'Acadie, et observer les cages à homards vous offre une explosion de couleurs. Utiliser un 18-55 vous permet de composer de très chouettes images. Les riches couleurs simulant une pellicule Velvia en font un choix idéal pour ce type de sujet.

[Photo] exemple d'image

Chute d'eau dans les Smokies

FUJIFILM X-T1 / 18-135 mm
2,5 s à F22 /ISO 100

Mes endroits préférés pour photographier les splendides chutes d'eau des Smokies sont ma maison, le parc national, les Great Smokies et la section Tremont de la Little River.

[Photo] exemple d'image

Pinceaux

FUJIFILM X-T1 / 55-200 mm
0,9 s à F 10 /ISO 400

Le comté de Brown, dans l'Indiana, regorge de vieilles granges. Avec un peu de chance, je suis tombé cette fois sur de vieux pinceaux accrochés à un mur en bois patiné. Le Fujifilm X-System est parfait pour prendre des photos typiquement américaines, et le 55-200 permet de faire des photos bien nettes, même en gros plan.

[Photo] exemple d'image

Cadillac Mountain

FUJIFILM X-T1 / 18-55 mm
1/6 s à F 16 ISO 1600

Il y a peu d'endroits aussi incroyables que la Cadillac Mountain en automne, dans le parc national d'Acadie. Au sommet, les couleurs automnales se retrouvent dans les petits buissons longeant les rochers couverts de mousse. Pour peu que le brouillard fasse son apparition, la lumière est parfaite!

Kerry Payne

Biographie du photographe

Kerry Payne est une photographe de documentaire australienne basée à New York City. Elle est attirée par le pouvoir que représente la photographie en tant qu'outil pour soigner, défendre et promouvoir le changement concernant des problèmes qui sont répandus, mais qui sont pourtant considérés comme des tabous. Son projet actuel, « The Children (I Never Had) (Les enfants (que je n'ai jamais eus)) » rend hommage au combat sanglant et affectif entre espoir et perte, qui se joue mois après mois, derrière des portes, par des millions de femmes dans le monde entier dans leur quête infructueuse menée pour devenir mère. Son projet à long terme, intitulé « Left Behind (Laissés pour compte) » explore le chagrin compliqué auquel doivent faire face les personnes qui se retrouvent seules lorsqu'un de leur proche se suicide. Elle et son mari ont couché par écrit tout ce qui concernait leur histoire d'amour, et ce depuis le premier jour de leur rencontre. « Instant Love Story (Histoire d'amour instantanée) » fut, pour Kerry, une pause bienvenue après ses projets difficiles d'un point de vue affectif traitant de suicide et d'infertilité. Ce projet est devenu un joli rappel quotidien de la beauté que la vie a à offrir.

Kerry a étudié la photographie, la réalisation de film documentaire et l'écriture au Centre international de la photographie de New York, l'École des arts visuels de New York et l'Université de New York.

Son œuvre photographique a été publiée et présentée dans le monde entier. Parmi les publications, on peut citer entre autres Marie Claire (Italie et Brésil), Esquire, The Sydney Morning Herald, Revista Photo Magazine (Brésil), Popular Photography (Australie), The Huffington Post et Burn Magazine. Son projet, intitulé « Left Behind (Laissés pour compte) », a été présenté sur des panneaux d'affichage dans tout Sydney, en Australie et lors d'une exposition individuelle et d'une réception à l'ambassade australienne de Washington DC. Quant à son projet « Instant Love Story (Histoire d'amour instantanée) », il a été présenté au Center for Photography at Woodstock lors de l'exposition « The Space Between », mettant en valeur des photographes contemporains utilisant des téléphones intelligents. Elle fera prochainement l'objet d'une exposition individuelle d'un mois à Rio, réunissant trois principaux corps de métier, soutenue par la division culturelle de la mairie de Rio. Kerry anime des ateliers intitulés « Intimate Reportage, Self as Subject (Reportage intime, le moi en tant que sujet » et « Advocacy, Photography as Agent for Change (Action militante, la photographie comme vecteur de changement) ». De plus, elle a participé à des débats sur la photographie et l'action militante avec Aperture et la New School de NYC, l'association Suicide Prevention Australia, la fondation The American Foundation for Suicide Prevention, ainsi que la Newhouse School of Public Communications de l'université de Syracuse.

Ses clients à but non lucratif englobent la United Nations Foundation, où elle est membre senior de #instacorp et l'American Foundation For Suicide Prevention. Elle est partenaire dans l'initiative 1in20, fournissant une plateforme pour les personnes vivant avec une maladie mentale, et leurs aidants, afin qu'ils puissent partager leurs expériences via l'art de la narration visuelle.

Kerry est une fervente défenseuse de FujiFilm et utilise exclusivement les appareils photo de la série X de FujiFilm, à la fois pour son travail commercial et pour son œuvre personnelle.

En savoir plus : www.kerrypayne.net

Témoignage de photographe

Ce fut vraiment le coup de foudre lorsque j'ai pris pour la première fois dans mes mains un X-T1. L'appareil photo fait tout ce que mon ancien système SLR faisait, et plus encore. En tant que photographe de documentaire et de rue, je veux pouvoir emporter mon appareil photo avec moi à tout moment et j'ai besoin d'être aussi proche que possible de la scène que je capture, sans la déranger. Les X-T1 et X100T sont tous les deux rapides, silencieux et minuscules par rapport au système SLR que j'utilise. J'ai plusieurs objectifs Fuji et je les utilise pour différentes tâches, bien que le prisme de 18 mm (équivalent à 28 mm) soit mon objectif préféré. L'appareil est si petit qu'il tient parfaitement dans mon sac et je n'ai plus besoin d'emporter mon sac à appareil photo, ce qui m'aide à passer davantage inaperçue dans la rue. La qualité des images est superbe. Une grande partie de mon travail est transféré vers des fichiers multimédia, et les images sont projetées sur un grand écran, avec une netteté parfaite. La couleur, sortie directement de l'appareil photo, est tout simplement magnifique... Parmi les appareils photo numériques que j'ai eu l'occasion de tester, c'est celui qui se rapproche le plus de la pellicule. Le système de mise au point multi-zones permet une prise de vues rapide et précise. En plus de mon besoin d'avoir un appareil photo qui prenne des images ultra précises pour mon travail commercial, vous verrez également dans ma galerie que je suis également partisane d'une focalisation douce délibérée... Mon approche personnelle de la création d'une image est de montrer au spectateur ce qu'une scène dégage comme sensation, plutôt que de montrer à quoi elle ressemble. Le fait d'avoir toutes les principales commandes sous forme de cadrans et de boutons sur le boîtier de l'appareil photo rend très simple le fait de contrôler le processus, de l'exposition à la mise au point, à la volée. L'écran arrière inclinable m'a permis de capturer des images d'une perspective qui n'aurait jamais été possible avec un autre système, ni sans me donner en spectacle. J'utilise tout le temps les outils d'aide à la mise au point et le viseur électronique, et à nouveau, j'ai été capable de faire des images dans des situations de faible luminosité qui n'auraient pas été possibles avant sans le faisceau d'aide de mise au point, intrusif et qui attire l'attention, que l'on retrouve sur les systèmes SLR. Je suis accro aux appareils photo de la série X. Deux mois après l'avoir découvert, j'ai vendu tout mon kit SLR et je n'ai jamais regardé en arrière.

Œuvres du photographe

Nous naviguions sur la Hudson River et venions de quitter l'île de Manhattan. Après avoir abaissé les voiles, nous nous sommes retournés vers le port. L'image a été prise un magnifique jour d'été. Je savais que j'aurais besoin de différentes distances focales ce jour-là, alors j'avais emporté mon objectif 18-55 mm avec moi. Toujours suffisamment compact pour rentrer dans mon sac, mais suffisamment polyvalent pour couvrir tout le voyage.

X-T1 18-55 mm, F4.5 1/1900 sec.

[Photo] exemple d'image

Un « mauvais » temps permet d'obtenir de magnifiques images, comptant parmi mes préférées, et le X-T1 étanche m'a libéré de la tyrannie de la protection pluie à laquelle j'étais soumise avec mon ancien appareil photo. Cette photo a été prise sur le front de mer de Sydney, par une journée d'hiver humide, mais très belle.

X-T1 14mm, 1/13e sec, f8.0

[Photo] exemple d'image

C'est la vue depuis mon toit à Brooklyn. J'ai fait d'innombrables photos de cette magnifique vue sur les toits de Manhattan et je garde systématiquement un appareil photo chargé d'une carte SD près de la fenêtre pour des instants comme celui-ci.

X-T1 122,6 mm, 1/20e sec, f9.0 ISO 800

[Photo] exemple d'image

Par une promenade sous la pluie dans le jardin botanique de Brooklyn, au début du printemps, la délicatesse de ces tulipes m'a attirée. C'était ma première sortie avec le X-T1 et j'ai été impressionnée par la qualité de l'objectif et la profondeur du champ. Il a parfaitement su gérer la lumière du soleil filtrant au travers des nuages.

X-T1, ISO 200, 1/4000e SEC À F2.0, objectif 18 mm

[Photo] exemple d'image

Lors d'une prise de vues commerciale pour le plus vieux bar de Manhattan encore debout, The Ear Inn, j'ai remarqué cet instant adorable dans l'angle. Avec une très faible luminosité, sans flash, le X-T1 a géré magnifiquement la luminosité du cadre.

X-T1, ISO 6400, 1/4e sec à f5.0, objectif 14 mm

[Photo] exemple d'image

J'avoue être un peu fleur bleue, aussi mes hôtels préférés sont ceux qui décorent leurs fontaines de fleurs. Cette photo a été prise à midi lors d'une chaude journée à Palm Springs. L'éclat de la couleur produite par les appareils photo de la série X de Fujifilm ne cessera jamais de m'impressionner.

X-T1, ISO 250, 1/4e sec à f2.0, objectif de 14 mm

David Hobby

Biographie du photographe

David Hobby a réalisé plus de 10 000 reportages en tant que photojournaliste de 1986 à 2007. En 2006, il a fondé Strobist.com. Il a mis fin à sa carrière journalistique peu de temps après.

Strobist est une ressource d'envergure mondiale pour les photographes qui veulent en savoir plus sur l’éclairage photographique. Des millions ont effectivement suivi les cours offerts gratuitement en ligne. Par l’intermédiaire de Strobist, Hobby a animé des douzaines d’ateliers sur l’éclairage partout aux É.-U. et dans le monde.

Il a consacré 2014 à la production d’une série vidéo intitulée « The Traveling Photographer », dont les épisodes ont été filmés partout dans le monde pour Lynda.com.

Témoignage de photographe

J’ai pendant 30 ans utilisé le film et les SLR numériques d’un autre fabricant avant de découvrir la Série X de Fujifilm en 2012. Amateur de longue date du film, j’ai immédiatement adoré l’approche chromatique nuancée de Fujifilm. Chaque puce X-Trans est soutenue par 80 années d’expérience dans le domaine de la fabrication de film et c’est flagrant.

J’aime que Fujifilm m’offre la cohérence de cette puce X-Trans et des fonctions de gestion des couleurs sur toute la gamme d’appareils, me permettant ainsi de choisir le facteur de forme le mieux adapté à mon sujet du moment.

Quand j’ai besoin d’un SLR, le Fujifilm X-T1 a les fonctions, et la taille, qu’il me faut. Finie la sensation de pesanteur du SLR alimenté aux stéroïdes que procurent plusieurs DSLR professionnels actuels. Le X-T1 me fait penser à un appareil photo classique à film, alors que ma puce était un rouleau de Fujichrome 100.

Que ce soit pour faire des clichés de style SLR régulier ou à l’aide de l’écran articulé utilisé comme viseur de taille capable de prendre discrètement des photos dans la rue, le X-T1 est un appareil hautement polyvalent. L’approche chromatique exclusive de Fujifilm et l’incroyable quantité de contrôles sur la palette offerte dans l’appareil me permettent de passer plus de temps derrière le viseur que devant l’écran en postproduction. C’est un atout!

Œuvres du photographe

D’une corniche rocheuse surplombant le golfe Persique, j’ai photographié la silhouette futuriste de Dubai au crépuscule. Le X-T1 et le zoom 14 mm f/2.8 très compact ont le poids et l’empreinte d’un appareil instantané, tout en offrant des fichiers de qualité professionnelle. C’est une combinaison gagnante pour le voyage.

X-T1 1/1.7s à f/5.6, ISO 400

[Photo] exemple d'image

À l’heure où la lumière se transforme, la cour de la grande mosquée Sheikh Zayed d’Abu Dhabi est illuminée par les lumières des minarets. Ce que vous ne voyez pas : la douzaine de visiteurs qui se trouvent juste en face de moi. C’est parce que le Fuji X-T1 me permet d’utiliser l’écran articulé pour réaliser un cliché les bras dans les airs, à la manière d’un « Je vous salue Marie ». Le zoom grand angle 10-24 mm f/4 est aussi doté d’une fonction de stabilisation de l’image pour que les photos résultantes soient nettes, même si les vitesses d’obturateur sont faibles.

X-T1 1/30th à f/4, ISO 800

[Photo] exemple d'image

J’ai passé une soirée à photographier les paysages de Paris du haut d’une tour à bureaux. À l’aide du zoom puissant de 55-200 mm f/3.5-4.8, nous pouvions choisir nos compositions à volonté, dont celle-ci d’une ligne de métro de Paris. Si je l’avais voulu, le paramètre de balance des blancs « Kelvin » très variable dont mon Fuji X-T1 est doté m’aurait permis de neutraliser la lumière chaude du coucher de soleil. J’ai pourtant décidé de faire le contraire et d’utiliser les contrôles internes de l’appareil pour embrasser cette chaleur et m’en servir.

X-T1 1/480th à f/8.0, ISO 400

[Photo] exemple d'image

À Paris, tout le monde veut grimper en haut de la tour Eiffel pour photographier la ville. C’est très bien, sauf qu’un élément très important manquera à votre cliché : celui sur lequel vous vous trouvez. Nous avons donc choisi d’immortaliser la ville depuis la tour de Montparnasse avoisinante pour inclure la tour Eiffel dans notre photo. La fonction de stabilisation de l’image du zoom Fuji 55-200 f 3/3.5-4.8 nous a permis de photographier profondément dans la brunante en n’utilisant qu’une rampe comme support.

X-T1 1/30th à f/3.6, ISO 800

[Photo] exemple d'image

J’adore la façon dont la dernière lumière rouge joue avec les bleus profonds des ombres. Le point de vue offert par le Sacré-Cœur de Paris est un endroit sensationnel pour observer ce phénomène. Montmartre est une véritable scène qui se dresse devant vous, avec ses bâtiments qui se serrent en méandres dans un quartier brut. Le zoom puissant Fuji 55-200 f/3.5-4.8 m’a permis de choisir le cadre idéal et grâce à la fonction de stabilisation de l’image, j’ai pu prendre des photos nettes sans trépied.

X-T1 1/125th à f/5.6, ISO 400

[Photo] exemple d'image

L’expertise que Fujifilm a acquise depuis ses débuts dans le domaine de la fabrication de film est réellement palpable dans les appareils de sa Série X et dans le cas présent, le X-T1. Et on ne parle pas que de couleur. Même si la plupart des appareils photo numériques peuvent prendre des photos en noir et blanc, aucun n’offre selon moi l’aspect film aussi bien que Fujifilm. Cette photo de Notre-Dame de Paris n’a pas été retouchée. À mes yeux, on ne peut pas dire que c’est du numérique. On dirait une impression en noir et blanc.

X-T1 1/4th à f/4.0, ISO 800

Valerie Jardin

Biographie du photographe

La photographie a définitivement changé ma vie. Le jour où un appareil photo s'est retrouvé entre mes mains, je suis devenu conteur. La photographie est ma passion, mon obsession, mon addiction. Je mange et respire des pixels!

Ma passion pour l'humanité me pousse à prendre surtout des photos de rue. Je suis toujours à la recherche et en attente de moments parfaits où une histoire se déroule dans une image. J'essaie aussi de photographier les éléments extraordinaires de scènes ordinaires. Tout est dans les détails. J'ai appris à regarder ce que mes yeux voient et je découvre la beauté partout. Même si j'aime me balader dans les rues de grandes villes, la nature qui nous entoure ne cesse de m'émerveiller. Je me sens tellement privilégiée de voir toutes ces merveilles dans mon objectif.

Après avoir été photographe commerciale pendant 14 ans, je consacre maintenant mon temps et mon énergie à enseigner aux autres. L'enseignement me permet de transmettre ma passion et mes compétences, notamment en dirigeant des ateliers internationaux de photographie. Je fais aussi des présentations et des exposés lors de congrès de photographie.

Je partage aussi ma passion pour la photographie en écrivant des articles. J'écris dans la revue australienne dPS et je présente ma propre émission hebdomadaire de photographie urbaine en baladodiffusion, intitulée Street Focus.

J'ai tout de suite adoré le X100S dès qu'il est sorti et je n'ai jamais été déçue. L'équipement du photographe ne doit jamais être un boulet et cet appareil est simplement devenu une extension de ma vue.

Née en France, j'habite actuellement dans le Minnesota, aux États-Unis.

Vivre son rêve...

www.valeriejardinphotography.com

Témoignage de photographe

J'ai d'abord acheté l'appareil Fujifilm X-T1 comme deuxième appareil au cas où un malheur arriverait à mon Fujifilm X100S durant un voyage ou lorsque je dirige un atelier. J'ai rapidement adoré cet appareil, avec son cadran ISO si pratique et son écran basculant. Jumelé avec un petit objectif à focale fixe, il passe vraiment inaperçu dans les rues. C'est alors que le Fujifilm 16 mm f/1.4 est entré dans ma vie et j'ai été renversée par sa qualité. Aujourd'hui, le X100T demeure mon préféré pour la photographie urbaine, mais lorsque je désire un peu plus de flexibilité au niveau de la distance focale, rien ne vaut mon Fujifilm X-T1!

Œuvres du photographe

  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • ISO : 200
  • Distance focale : 16 mm
  • Biais d'exposition : 0
  • Diaphragme : f/4.0
  • Vitesse d'obturateur : 1/105
  • Équilibre des blancs : Auto
[Photo] exemple d'image
  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • ISO : 1600
  • Distance focale : 24 mm
  • Biais d'exposition : 0
  • Diaphragme : f/4.0
  • Vitesse d'obturateur : 1/480
  • Équilibre des blancs : Auto
[Photo] exemple d'image
  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • ISO : 5000
  • Distance focale : 20 mm
  • Biais d'exposition : -1/3
  • Diaphragme : f/5.6
  • Vitesse d'obturateur : 1/60
  • Équilibre des blancs : Auto
[Photo] exemple d'image
  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • ISO : 250
  • Distance focale : 16 mm
  • Biais d'exposition : 0
  • Diaphragme : f/5.6
  • Vitesse d'obturateur : 1/60
  • Équilibre des blancs : Auto
[Photo] exemple d'image
  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • ISO : 200
  • Distance focale : 35 mm
  • Biais d'exposition : 0
  • Diaphragme : f/4.0
  • Vitesse d'obturateur : 1/60
  • Équilibre des blancs : Auto
[Photo] exemple d'image
  • Appareil photo : FUJIFILM X-T1
  • ISO : 6400
  • Distance focale : 16 mm
  • Biais d'exposition : 0
  • Diaphragme : f/1.4
  • Vitesse d'obturateur : 1/50
  • Équilibre des blancs : Auto



Powered By OneLink